Etape 4/6 Edfou Assouan


<<<Etape précédente      Etape suivante>>> 


Fait partie de destination Vallée du Nil en avril 2006

Voyage sur le Nil 04.05.06
Ce matin un coup d’œil sur la rive confirme notre impression d’hier soir. C’est vraiment super. Enfin un ciel d’un bleu limpide et le Nil vire au bleu contrastant avec les voiles des felouques et le jaune du désert. Ce matin nous faisons nos excursions en bus. D’abord nous visitons l’obélisque inachevé. Les Nubiens sont propres et le musée en plein air magnifique. Toutefois les règles de sécurité sont celles d’un aéroport. Un peu d’escalade dans les rochers de granite rose et nous repartons pour le barrage d’Assouan. En faite il y en a deux. Nous traversons d’abord l’ancien de 1912 pour joindre le nouveau sis en amont. C’est énorme mais nous n’avons pas le droit de passer sur les plus de 3 KM de digue. Une bonne brise nous rafraîchit. L’armée et la police sont partout. Filmer est interdit, mais les photos autorisés ! Retour via un producteur de parfums et d’huiles essentielles. Cela sent très fort la mente. Nous en aurons bientôt l’explication. Un mixe contenant de la mente est utilisé pour faire des massages. Notre groupe compte aussi beaucoup de souffreteux, dont Roland. Massage fait, il se sent des ailes et achète des quantités de produits. Retour au bateau où nous laissons passer les heures les plus chaudes. Puis notre groupe part cette fois en excursion sur une barque à moteur pour longer la côte. C’est une espèce de dune de sable jaune avec une frange végétale et des îles luxuriantes. Premier arrêt : le jardin botanique. Après 5 jours, c’est avec délice que nous déambulons à l’ombre d’arbres imposants. Puis notre barque s’engage dans un dédale de petites îles. Sur une de celle-ci se trouve le mausolée de l’Aga Khan. En sortant des roseaux, nous accostons dans un village nubien. Les nubiens sont les égyptiens noirs. Ils sont très beaux et accueillants. Les activités proposés sont nombreux, promenades en dromadaire, monter dans les dunes ou comme nous, visiter une famille qui nous sert le thé et ouvre ses portes. L’animal de compagnie est un crocodile. Ensuite nous allons à l’école. Une classe spéciale pour touristes. Une jolie maîtresse de 18 ans, super sévère, nous « apprend » les chiffres et les le
ttres en arabe. « L’élève » désigné à la règle se retrouve irrémédiablement dans le coin, ne sachant pas sa leçon ! Au soleil couchant, nous descendons le Nil baigné par une lumière féerique.

060503 Edfou Assouan

05.05.06
Une journée de fou pour nos guides. Un groupe part en car à 4H du matin pour Abû Simbel. Un groupe y va en avion à 8H. Le reste est à Assouan, dont nous. Nous en profitons pour faire une promenade jusqu’au marché. L’après-midi les visiteurs d’Abû Simbel sont de retour et tout le monde participe à un petit tour en felouque. Celle-ci nous dépose en amont et nous montons par groupe de deux dans des calèches. Ceci crée un embouteillage et le départ se transforme très vite en Ben Hur ! Une montée est prise à trois de front à fond de train. Suzie, notre cheval, plutôt petit, risque d’y rester.

 

Pendant cette « promenade » nous nous arrêtons pour visiter la cathédrale orthodoxe, puis la Grande Mosquée puis le marché. Les prix sont terriblement fluctuants. Livres 10 pour 2 cannettes de Cola payés par 2 touristes assoiffés et Livre 8 pour 2 x 1 litre de Cola payés par deux touristes ayant le temps. Retour au bateau et manger, car ce soir nous partons pour Philae, le temple d’Isis, déesse de la beauté et de l’amour.

 

Le temple se trouve sur une île et l’arrivée se fait par bateau et de nuit. Tout illuminé, c’est fabuleux. Puis vient le spectacle son et lumière. En fait, on nous raconte d’histoire d’Isis en nous amenant de plus en plus vers le cœur du temple en une progression lumineuse. Cela dure 30 minutes, mais inoubliables. La deuxième partie du spectacle nous trouve installés dans des gradins et raconte l’histoire du temple à travers les siècles. Et voilà, c’est déjà la fin. C’est sans doute ce que nous avons vu de plus beau en Egypte. Je (Ina) qualifierai cela de totalement fenshui et au vu des grands noms de l’histoire qui y ont fait rendre les honneurs, ce monument est parfaitement hors du temps.

 

<<<Etape précédente      Etape suivante>>>