En vélo sur les chemins de halage le long du Canal latéral de la Garonne et du Canal du Midi
Du 24 mai au 13 juin 2010

Droit sur nos pédales, par les chemins de halage, nous irons de la tomate de Marmande à l'huître de l'étang de Thau aux Onglous .

Présentation :
Droit sur nos pédales, par les chemins de halage, nous irons de la tomate à Marmande à l'huître de l'étang de Thau à Agde, non sans avoir trempé nos pieds dans le lac de Saint-Ferréol et nous être baigné en méditerranée. Par bonds successifs, nous allons parcourir plus de mille kilomètres avec la découverte de la faune, de la flore, des grands sites traversés comme Agen, Castelsarrasin, Carcassonne ou Béziers. Nous verrons le travail des éclusiers, la vie et les ouvrages des deux canaux, le calme ; nous ferons une halte au seuil de Naurouze, aux 9 écluses de Fonseranne. Nous mangerons un vrai cassoulet, on dînera sur la plage, on visitera et l'on fera même une promenade en péniche.


 

Organisation :
Club de Camping Car BIVOUAC
Les GO : Yves et Gérard et les GM soit 18 équipages en camping cars.
Il y a le Canal de Garonne et celui du Midi, il y a les écluses et les biefs, canal entre deux écluses

Principe :
Bonds successifs de 30 à 40 kilomètres par déplacements tous les soirs. Le lendemain vélo en aval ou en amont ou vice versa. Ceux qui auront accompli l’intégralité du programme auront donc fait deux fois la longueur du trajet effectif.

Les auteurs :
Vous présentent un petit compte rendu des faits divers de notre périple. D’ors et déjà nous pouvons vous dire que nous avons fait plus de KM en vélo que de KM en CC. Et je vais vous narrer tout ce que vous avez loupé en restant devant votre télé.

Notre périple avec le club BIVOUAC peut résumer ainsi :
Ceux qui auront accompli l’intégralité du programme auront fait deux fois la longueur du trajet effectif le long des deux canaux soit :
Les 180 km du Canal latéral de la Garonne de Meilhan à Toulouse et
Les 240 km du Canal du Midi de Toulouse aux Onglous.
Les virées : au Bassin de Féréol 30km, le canal de la Robine 25km et Port la Nouvelle 20 km. Un total d’environ 500 km à faire à l’aller et… au retour = + de 1000 km.

A Julien qui se reconnaitra...

Nos images :
Les albums sont en 1600x1600 pixels. Agrandissez les photos si necessaire. Copiez les par ''Télécharger''!

1ère partie : le long du canal latérale de la Garonne

100524 Bivouac 1ère A vélo sur le Canal latéral de la Garonne de Marmande jusqu'à Toulouse
Aller vers l'album Démarrer le diaporama sur ce site 400X400

 

24 mai : MARMANDE
Après l’accueil des équipages le matin, 14h30 visite guidée de la ville, 19h apéritif
La chaleur nous accueil à Marmande et nous sommes garés à l’ombre d’arbres bienfaisants. Après la visite de la ville et quelques belles parties de pétanque dont votre serviteur sortira Fanny un super apéro bienfaiteur nous est servi par nos organisateurs qui nous informent sur le road book. Des groupes de 5 CC se constituent pour nos prochains déplacements et nombreux déplacements. Ambiance très relax.

Mardi 25 mai : MARMANDE
Vélo : Meilhan et Mas d’Agenais
Les cracs du vélo font 72 km le matin et 35 l’après-midi pendant que le commun des mortels s’exerce à la conduite du vélo sur route et le long du canal, teste la résistance à la douleur des fesses et autres. Tant et si bien que de retour au camp de base nous comptons deux accidentés légers dont notre cher organisateur renversé par une automobiliste qui ne l’avait pas vu car il était tout de noir vêtu.
Vers 17H et nous déplaçons nos CC à Buzet sur Baïse. Ce rituel se répétera dorénavant presque tous les jours.

Mercredi 26 mai : BUZET/BAISE
Vélo : Mas d’Agenais et Feugarolles
C’est la journée des crevaisons. Ce sont deux vélos qui ont décidés de nous embêter en crevant bien sur au point le plus éloigné du camp de base. Tous les essais de réparation restent vains et un ami CC part sauver un des malheureux cyclistes. Réparation impossible et un équipage qui jouera aimablement le rôle de vélo assistance.

Jeudi 27 mai : SERIGNAC / GARONNE
Vélo : Feugarolles et Castelculier
Nous voici éparpillés autour du Boulodrome de Serignac. 20 CC prennent plus de place que prévu. Comme une Clio bouche une partie du parking, les hommes du premier groupe arrivés la « déplacent » en la portant tout simplement ailleurs. Tout cela sous le regard bienveillant de Monsieur l’adjoint au maire.

Les gens du Sud ne peuvent résister à une partie de pétanque de nuit avec éclairage électrique, ce ci n’empêchera une équipière de se faire dérober son sac par un ‘’spectateur’’ peu scrupuleux. Les recherches de la Gendarmerie et des amis ne donnent aucun résultat. Le lendemain le voleur se manifeste en téléphonant avec le portable du sac volé pour demander le code de la carte bleue car il a besoin d’argent (cherchez l’erreur ?).  Suite au refus naturel du propriétaire et d’une bonne négociation le voleur déposera quelques affaires difficilement négociables dans une mairie. Le personnel tombe à la reverse quand nos amis se présentent pour récupérer une partie de leur bien.
Ces crevaisons, accidents et vol seront finalement les seuls à déplorer sut toute la longueur de notre parcours.

Vendredi 28 mai : VALENCE D’AGEN
Vélo : Castelculier et Moissac
Une journée sans histoire et de seulement 70km. parcourus. Le matin nous roulons vers Moissac son Cloître et son Abbaye halte incontournable des pèlerins sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Le soir nous nous retrouvons au camping de Montech.

Samedi 29 mai : MONTECH
Vélo : Moissac et Dieupentale
La civilisation à du bon : la douche, la lessive et du contre : une jolie petite mare d’agrément remplie de grenouilles qui chantent toute la nuit. Le comble est de dormir avec d’un côté les grenouilles et de l’autre un mari qui ronfle. Le matin, nous partons pour Moissac (Abbaye Saint-Pierre) qui est bien plus loin que les 38 KM pronostiqués par le road book (Gérard avait assez systématiquement oublié la TVA sur ses trajets. Pas grave car en groupe on ne voit ni les kilomètre ni le temps passer. Néanmoins seul cinq courageux font le tour de l’après-midi. C’est la fin de la semaine et on est un peu fourbus.
Déplacement à Saint Jory où les places réservées par la municipalité ont été envahies par le public d’un championnat de judo dont la compétition tire à sa fin. S’en suit un joli ballet de voitures et de CC chorégraphié de main de maître par nos organisateurs.
Pente d'eau de Montech, ascenseur à bateaux unique au monde, établi sur le canal latéral de la Garonne qui traverse la commune.

Dimanche 30 mai : SAINT JORY
Journée de repos, croisière sur le canal
C’est la fête des mères. Gérard, notre GO, a prévu une croisière repas sur ce canal que nous longeons tous les jours. C’est bien agréable de se faire chouchouter.

Lundi 31 mai : SAINT JORY
Vélo : Dieupentale et Toulouse
Nous passons une deuxième nuit à St-Jory petite bourgade où quelques GM ont réussi à se perdre et tourner en rond sans arriver à retrouver les CC ils gagneront le prix spécial Bivouac pour l’occasion soit un GPS en carton.
L’équipe enfin au complet, rejoint le soir le parking de Castanet-Tolosan.

Mardi 1 juin : CASTANET TOLOSAN
Vélo : Le Ségala et Toulouse
Aujourd’hui nous allons à Toulouse au point zéro des canaux, soit les ponts jumeaux. D’un côté le canal de la Garonne, parcouru et de l’autre le canal du Midi, encore à faire. Yves, notre GO semble penser que la condition physique des GM mérite un petit détour dans une région plus montagneuse et nous fait déménager au camping St-Laurent. Lilou laissée sur la route en contrebas pour indiquer le chemin finit heureusement par croiser un équipage passant par là car tous les chemins semblent mener à St-Laurent et les diverse équipes les ont tous essayés.

 

2ème partie : le long du canal du Midi

 

100605 Bivouac 2ème A vélo de Toulouse à Port Onglous par le canal du Midi
Aller vers l'album Démarrer le diaporama sur ce site 400X400

 

Mardi 1 juin : CASTANET TOLOSAN
Vélo : Le Ségala et Toulouse
Aujourd’hui nous allons au point zéro des canaux, soit les ponts jumeaux. D’un côté le canal de la Garonne, parcouru et de l’autre le canal du Midi, encore à faire. Yves, notre GO semble penser que la condition physique des GM mérite un petit détour dans une région plus montagneuse et nous fait déménager au camping St-Laurent. Lilou laissée sur la route en contrebas pour indiquer le chemin finit heureusement par croiser un équipage passant par là car tous les chemins semblent mener au Camping de St-Laurent et les diverse équipes les ont tous essayés.

Mercredi 2 juin : SAINT LAURENT
Vélo : Castelnaudary et l’écluse de Laval, Cassoulet traditionnel
Ce matin nous longeons ‘’La Rigole’’, petit cours d’eau alimentant le canal depuis le lac St Féréol (Après un parcours très sinueux de près de 40 km, elle rejoint le canal du Midi au seuil de Naurouze, alimentant ainsi le bief de partage du canal). Nous roulons sur une trace étroite, pleine de racines et au milieu des herbes folles. Mais pas de chute, tous les cyclistes sont devenus des pros. A midi la remontée au camping n’est pas une sinécure mais tous y arrivent. On a faim, on a soif. Heureusement notre groupe compte de fins gourmets et ce midi que nous allons nous régaler. A l’apéro des bulles, du vin de fruits de Julien et des amuse gueules à gogo, l’excellente tarte de Carmen suivi du rôti d’agneau accompagné de haricots blancs de Christian, plateau de fromages, glace et café. Je vous donne la recette du rôti :
=  1 ou 2 gigot(s) d’agneau selon le nombre de convives, saler, poivrer et épicer avec de l’Harissa.
Puis il faut connaître Christian, l’expert du tourne broche, des batteries en état de marche et le coup d’œil quand la viande est à point.

A 16H nous essayons de nous remuer un peu car à 20H il faut être en forme pour manger un cassoulet traditionnel de Castelnaudary servi dans sa cassole sortie du four. C’est vraiment un délice et très copieux, tout le monde devrait y avoir goutté une fois dans sa vie.

Jeudi 3 juin : SAINT LAURENT
Vélo : Revel et Lac de St Féréol
Le programme prévoit une excursion au lac de St Féréol, 80 Km.
Sous un soleil radieux on prend la Rigole à la montée. Ce sont ‘’des Racines sans les Ailes’’ avec des pentes jusqu’à 18 %. Beaucoup s’arrêtent à Revel et reprennent des forces. D’autres irons en camping car. La descente est une expérience de vibromasseur qui fait fondre le petit ventre à certaines et taille les tablettes de certains autres.
Le soir départ pour Castelnaudary où la municipalité nous a gâtés: une pelouse magnifique au bord du canal, l’ombre des arbres et les bateaux qui font le spectacle.

Vendredi 4 juin : CASTELNAUDARY
Vélo : Ecluse de Sauzens et visite libre de Castelnaudary
Nous nous y prélassons le lendemain après-midi car après la journée d’hier la sieste s’impose, seul le GO Yves veille. Le soir changement de décors. Villesquelande met un champ de foin fraichement fauché à notre disposition. Pourvu que le temps reste au beau fixe sinon ça va patiner !
A 21h30 une voisine vient nous proposer de participer aux tournois de pétanque. Nos meilleurs joueurs, à peine sortis d’un long apéro espagnol, relèvent le défi. Pour tout vous dire, les autres étaient plus frais, surentrainés et vers 1H du matin nos dernières équipes rentrent battues voir même Fanny à la maison. Faute de Fanny postiche ils ne seront pas humiliés. Il était temps car nous, Messieurs les adversaires, on roule le lendemain et il faut être réveillé pour éviter les nombreux obstacles qui jalonnent le tracé le long du canal du Midi. 

Samedi 5 juin : VILLESQUELANDE
Vélo : Carcassonne et l’écluse de Sauzens

Dimanche 6 juin : TREBES
Vélo : Journée de repos, visite libre de Carcassonne
C’est Dimanche, il pleut un peu et notre groupe se rend à l’invitation de Christian pour gouter à son fameux poulet aux oignons dont voici la recette :
1 ou 2 poulets selon le nombre de convives.
Emincer des oignons, vraiment beaucoup. On en prend une bonne partie que l’on mélange avec du beurre et on en farcit le poulet.
Saler et poivrer le poulet et mettre au tourne broche.
Le reste des oignons est mis dans la lèche frites.
C’est fameux. Aujourd’hui toutes les dames peuvent mettre les pieds sous la table car ce soir les GO nous offrent un sympathique repas surprise (poivré) au restaurant du camping. A table nous nous essayons au jeu du téléphone arabe et le résultat est à la hauteur de nos fous rires. 

Lundi 7 juin : TREBES
Vélo : Marseillette et Carcassonne
Le lendemain nouds attend une journée parfaite, il fait un soleil radieux. Certains visitent la citadelle de Carcassonne et d’autres pédalent au soleil. Le soir nous partons à La Redorte. Sitôt installés, arrive une délégation de la Municipalité, non pas pour prendre l’apéro, mais pour nous aviser que les Gendarmes vont arriver car ils ont oublié de les aviser et nous avons été dénoncés par les habitants qui nous ont confondus avec des gens du voyage… Tout finit bien qui commence mal et La Redorte nous offre à chacun un petit sac bien pratique que nous acceptons avec un grand merci.

Mardi 8 juin : LA REDORTE
Vélo : Roubia et Marseillette,
Le lendemain certains roulent sur la route et revoici les gendarmes qui font un contrôle de vitesse. Mais il n’y avait vraiment pas de quoi freiner à 35km/h.
Ce soir le camping La Nautique, ses douches et sa piscine nous attend. 

Mercredi 9 juin : NARBONNE
Vélo : Pont de Cesse, visite libre de Port la Nouvelle ou de Narbonne ou de la librairie ancienne du Somail
Après une bonne nuit nous roulons direction la Méditerranée, vers port La Nouvelle. Le vent est infernal et seul 4 vaillants GM se lancent dans les 50 km der l’après-midi vers le pont sur la Cesse.
Dans la tourmente les CC arrivent le soir au parking de la cave Coopérative d’Argeliers. En vêtements d’hivers nous fêtons ici un anniversaire, là un au revoir. 

Jeudi 10 juin : ARGELIERS
Vélo : Capestang Roubia 
Ce matin il fait carrément moche, mais pas de brouillard et donc pas de quoi se perdre. Et pourtant si, à un croisement de canaux, ignorant le pont de Cesse avec son infâme revêtement, il y en a qui préfèrent la facilité et qui suivent le chemin de halage du canal de la Robine. Revenus sur le bon chemin, ils trouvent un appareil photo et Michel entame une course poursuite de 10km pour le remettre au jeunes gens croisés antérieurement. Pendant ce temps là les autres se la coulent douce, sauf Willy, qui attend 1h30 devant son CC fermé à clé le retour de sa femme partie faire les commissions. Bonjour l’ambiance ! Ensuite nous allons à la dégustation de vin et visite une Coopérative oléicole. Nous y découvrons les olives en conserve dont les succulentes Lucques et Picholines.

Vendredi 11 juin : ENSERUNE
Vélo : Visite du tunnel du Malpas et de l’oppidum d’Ensérune, Capestang ou écluse de Béziers
Nous visitons le tunnel du Malpas avec un guide passionné par la vie du constructeur du canal du Midi, Paul Riquet. Cette petite montagne est percée de tunnels comme un Emmental. Elle aussi abrité des habitants longtemps avant JC car ce fut longtemps la seule voie possible au milieu de marais aujourd’hui asséchés. Nous visitons le remarquable musée de l’Oppidum qui recèle de véritable trésor. La colline domine l'étang de Montady en forme d’immense roue de char. 

Samedi 12 juin : PORTIRAGNES
Vélo : écluses de Fonserannes à Béziers et écluse ronde d'Agde
Et voici déjà la dernière étape. Nous allons à Portiragne au parking de la plage ouest. Il pleut, il vente mais pile pour le dernier apéro le soleil réapparaît. L’Hydromel rend tout le monde joyeux. Ce soir les GO ont prévu une paella Royale dans un resto sur la plage et c’est en dansant que s’achèvent ces 3 semaines d’aventures.
Gisèle qui à fait toutes les sorties prévues totalise 1150 km au compteur. Beaucoup de nous n’avaient pas fait de vélo avant d’entamer ce périple et c’est une colonne lancée à pleine vitesse qui avançait les derniers jours, laissant les autres cyclistes sur place. 

Dimanche 13 juin : PORTIRAGNES
Dislocation.
Nous partons pour le Grau d’Agde afin de nous reprendre de cette rupture de rythme et faire les nettoyages.
Nous concluons l’objectif du voyage soit pousser jusqu’a la pointe des Onglous.
Chose faite nous rentrerons vers la Suisse en 4 jours par le viaduc de Millau et des ballades le long du Rhône vers Bellay.

Télécharger le compte rendu Bivouac en PDF

Nos vidéos

100612 BIVOUAC Les vidéos sur le parcours d'une mer à l'autre

Pas de diaporama des vidéos

Aller sur l'album est indispensable

Pour une meilleure vision
n'oubliez pas de passer en HD