BIVOUAC : VELO RANDO TOURISME SUISSE 2014 DU 2 AU 22 JUIN 2014

Comptes rendus journaliers des équipages

Visionnez les album par simple click sur la photo de droite

Lundi 2 juin 2014

Equipage 1

Miracle, il fait beau. Tous les participants sont bien arrivés. Un réel plaisir de se trouver au bord du lac de Morat. Juste un petit imprévu : « mais où est Gi... ? » Il semblerait qu’elle ne viendra par suite au désistement d’Ar... ??? Ainsi sont informés les organisateurs !!!

 

Puis nous nous mettons les tables en cercle façon Bivouac et suit le « briefing », l’apéro et le repas simple, mais personne n’ira se coucher en ayant faim. Petites parties de pétanque, il fait un peu frais alors… à demain.

 

 


Mardi 3 juin 2014

Equipage 2

Mardi matin, il fait beau temps. Tous les participants sont prêts pour la première  journée de découverte à vélo avec le sourire et dans la bonne humeur ! Deux groupes se forment … l’un pour la visite d’Avenches, son château, ses arènes, son musée et son église.

 

L’autre pour la visite guidée du Haras Fédéral, ses 60 étalons, ses juments, ses cigognes et son ambiance équestre. Une belle journée.

 

Equipage 7

Pour ce premier jour en Suisse au camping TCS Salavaux, départ en vélo à 9h30, direction Avenches (comme d’habitude, nous étions prêts 15 min. à l’avance, casque sur la tête, mains sur les guidons, pieds sur les pédales). Après quelques minutes de parcours, nous garons nos vélos à la gare (bien cadenassés) et nous voilà d’attaque pour l’assaut de la ville. Visite du musée et découverte de la ville. Tout cela après avoir dévalisé le distributeur de billets. Récupération de nos vélos pour le retour au camping.

 

Dès 14h30, nous reprenons nos vélos, direction le Haras National, visite très intéressante, guidée par Laure et Marie, ces dernières à la hauteur de la tâche qui leur avait été confiée.

 

 

Dès 18h, nous voilà tous de retour, après une petite halte à l’hippodrome pour voir une course de chevaux. Première journée très réussie.


Mercredi 4 juin 2014

Equipage 3

3ème jour de ballade en vélo.

A 9h30, heure de notre départ, le soleil était en RTT !! Nous étions tous avertis que cela ne tienne, tous les participants (groupes 1 et 2) ne se sont pas découragés pour autant et ont enfourché ensemble, gaiement comme d’habitude, leurs vélos (avec assistance électrique et autre) pour se rendre à Morat, cité médiévale dans le canton de Fribourg.

 

Trajet de 18 km A+R très pittoresque, varié, un peu accidenté avec une longue montée avant l’arrivée, mais gravie avec beaucoup de facilité. Nous avons tous été très prudents et bien guidés, comme d’hab. par nos 4 organisateurs. Chaussée avec goudron, avec gravier, avec de la terre, de l’herbe plus ou moins large. Nous avons traversé des sous-bois, des clairières, longé de jolies maisons, nous avons entrevu le lac de Morat. Bref, un seul incident à l’aller. La chaîne d’un vélo s’est cassée dans une petite montée. Grâce à l’aide de certains cyclistes (toujours les mêmes !) le problème a vite été résolu. Tout s’arrange au club Bivouac. 1 problème = 1 solution.

 

A 12h, après une visite très bien guidée par R... : remparts, centre-ville et du temps libre pour « magasiner » comme disent les Canadiens, nous sommes repartis  vers le camping de Salavaux, sous une pluie fine qui a cessé tout de suite.

 

Arrivée à 12h45. Au retour pas d’incident. Chaque cycliste a regagné rapidement sa belle cabane à roulettes pour dévorer son déjeuner. Le sport cycliste aiguise l’appétit, c’est bien connu …

 

Madame la pluie est arrivée à 13h30 pour toute l’après-midi. C’était aussi prévu. Elle a contrarié nos projets  pour cette après-midi où nous avions quartier libre. Vu donc cette météo, les activités ont été intérieures : lecture, jeux, télévision. Malgré cette après-midi humide, ce fut encore une très belle journée.


Jeudi 5 juin 2014

Equipage 5

Lever avec le soleil, route vers Eclépens, sans histoire à travers un paysage magnifique, sauf que … « la précision suisse en prend un coup ». Le point GPS était faux, mais Superman R... nous a ramenés au centre de tri. Le centre de tri des colis nous a accueillis avec café et croissant. Sous la conduite de 3 charmantes hôtesses, nous avons visité ce centre immense et reçu toutes les explications sur le fonctionnement. Après la visite, nous avons rejoint le camping de Vidy à Lausanne, cette fois le point GPS était tout bon.

 

L’après-midi, une longue ballade sur les bords du Lac Léman a préparé nos estomacs pour un apéritif proposé par le groupe A.

 

 

La pétanque avec des boules qui n’allaient pas droit (apéro ?) a clôturé cette magnifique journée à propos de laquelle il restera des photos montrant l’hilarité générale.


Vendredi 6 juin 2014

Equipage 6

Accompagné d’un beau soleil, les Bivouaquins se lancent pour la découverte de Lausanne : ville de loisirs (quai d’Ouchy) et de culture que ses pentes vertigineuses caractérisent. Le trajet se fait à pieds, puis en bus et en métro sous la vigilance des organisateurs. Visite du quartier branché du Flon (entrepôts réhabilités), puis accès à la partie la plus haute de la ville, en bus via la Place St. François. Découverte du lac de Sauvablin et de la tour en bois du même nom : 35 m de haut, 302 marches au total, franchies par les amis de Bivouac. Au sommet, tableau époustouflant à 360°, vue sur la ville, le lac avec la chaîne des Alpes enneigés en toile de fond.

 

On amorce la descente par un sentier jalonné de beaux points de vue sur le Lac Léman. Bâtiment de la Fondation de l’Hermitage, vue du Signal et typique Chalet Suisse (avec son petit noir). On poursuit la grande descente (toujours à pieds) de la ville qui nous dévoile toute sa richesse culturelle : cité administrative, magnifique cathédrale (2 orgues, décor polychrome…), Place de la Palud avec fontaine très ancienne et sa statue de la justice, horloge animée, Hôtel de Ville ornée de gargouilles en cuivre, pittoresque escalier de marches en bois qui rapidement nous ramène Place St. François. Puis bus pour atteindre le Musée Olympique qui nous enchante avec ses jets d’eau, ses jardins paysagés, ses sculptures représentant les diverses disciplines et les performances olympiques accomplies ainsi que sa vue sur le lac.

 

Après un repos bien mérité (pour la majorité), nos organisateurs nous régalent le soir avec de typiques saucisses de veau au BBQ. Merci à eux. Bonne journée, soirée sympa.


Samedi 7 juin 2014

Equipage 8

Après une dernière nuit au camping de Lausanne ..., réveil matinal sous un soleil annonciateur d’une belle journée ensoleillée et probablement chaude. Une demie heure avant le top départ, nous avons tous repris la route en direction de Broc en vue de visiter la maison Cailler (une des composantes du groupe Nestlé).

 

Une bien belle visite : Instructive, le chocolat (de la cueillette du cacao jusqu’à la fabrication du produit fini) n’a plus de secret pour nous et gustative. Nous avons longuement profité de la dégustation proposée … au risque de maltraiter quelque peu notre foie.

 

Là encore, grâce au club Bivouac, nous avons découvert un aspect essentiel de la Suisse … auquel individuellement nous ne nous serions pas forcément intéressés. Là réside une des plus-values essentielles du Club.

 

 

L’après-midi, nous avons tous repris la route en direction d’Interlaken : à chacun son rythme et son itinéraire… à chacun ses souvenirs. Difficile de graver dans le marbre des vécus individuels et variés. Une chose est sûre … quel que soit le parcours emprunté … nous en avons tous pris plein les yeux. Une bien belle journée de plus !


Dimanche 8 juin 2014

Equipage 10

Installés au camping d’Interlaken, au pied de montagnes enneigées, beau décor.

Ce matin, sous un soleil radieux, les vététistes se préparent 9h30 top départ pour le lac de Brienz et à 5 km un petit incident mécanique : une chaîne cassée et une petite chute avec quelques points au mollet ! La promenade facultative continue avec de belles montées et évidemment de belles descentes, certains décident de faire demi-tour mais un peloton décide d’aller jusqu’au petit village au bord du lac : Iseltwald. De beaux paysages, des vues magnifiques. De retour vers midi pour un petit repas bien mérité.

 

13h30 : 5 courageux décident de monter à pieds (pas en funiculaire) au Harderkulm, 800 m de dénivelé, 2 h de montée, 1h40 de descente, très contents de leur défi.

 

14h30 : départ vélo lac de Thoune, il fait très chaud, dégustation d’une bonne glace sur le retour vers 16h20.

  

Une belle journée se terminant par pétanque à la fraîche !


Lundi 9 juin 2014

Equipage 11

Toujours au camping TCS Interlaken et toujours au soleil, notre journée débute par un rendez-vous « réception camping » pour un départ en car postal, pour une journée inoubliable en direction de Lauterbrunnen et une vue magnifique sur la Jungfrau.

 

De nombreuses cascades (style voile de la mariée …), de petits villages et de magnifiques chalets tout au long du voyage ainsi que de nombreux parapentistes qui descendent dans la vallée  (laquelle est horizontale et uniforme car les flancs des montagnes sont de très hautes falaises !).

 

Arrêt et visite des gorges du Trümmelbach où 11 niveaux permettent de s’attarder sur ses chutes d’eau glaciaire gigantesques (débit 20'000 l. sec.).

 

Puis en milieu de la journée, nous sommes arrivés à la célèbre station touristique « été-hiver » de Grindelwald 1034 m, où une pause repas s’imposait. Il était 13h30. Après s’être restauré, visite de la station. En milieu d’après-midi nous avons fait la route en sens inverse pour retour au camping vers 17h.

 

Ce soir, apéro Bivouac et repas raclette pour tous, sous chapiteau dans le camping. Tous les convives ont apprécié au milieu d’une ambiance conviviale des plus sympathiques !

 

 

Retour à nos camping-cars, heureux de cette belle journée, bien garnie et bien commentée par Roland et Ina que nous remercions chaleureusement.


Mardi 10 juin 2014

Equipage 13

Début de matinée : montée par le funiculaire du Harderkulm pour admirer la vue, puis départ du camping d’Interlaken pour les Gorges de l’Aar (Aare Schlucht). Déjeuner sur le parking des gorges.

 

Route du col du Susten et descente sur Wassen (formidable décor et points de vue avec la neige), puis route vers Horw par l’autoroute A2 vers le camping Horw.

 

 

Arrivée fin d’après-midi, installation et repos bien mérité après cette formidable journée. Une bonne nuit nous a fait du bien après cette excellente journée.


Mercredi 11 juin 2014

Equipage 14

Départ pour l’embarcadère de Kastanienbaum. Tous les vélos sont embaqués de main de maître. Ensuite nous prenons la direction du retour sur une jolie petite route. Quelques arrêts pour les photos. Visite de la verrerie d’Hergiswil et pique-nique au même endroit. Retour sur Horw.

 

Quelques-uns vont au supermarché. De retour au camping, une équipe décide d’aller à la plage. Belle baignade et belle rigolade. Une partie de pétanque et hop l’apéro !

 

Souper convivial et petit concert de musique par des gitans sédentarisés.

 

Encore une belle journée.


Jeudi 12 juin 2014

Equipage 16

SUPER
SUPER

Vendredi 13 juin 2014

Equipage 17

13 c’était écrit, pour nous les Bouches du Rhône !

 

Dès 9h, on commence tous par le « VIN… » non, par la boisson, le vingt du numéro du bus pour Lucerne. Vingt minutes plus tard, nous sommes à la gare routière. Pour le retour, c’est facile, le bus no. 20 est juste à côté du 50 … logique suisse (peut-être) (HUMOUR FRANÇAIS).

 

Séparation en 2 groupes pour la visite. Lucerne à travers un inventaire à la Prévert = un grand pont de bois couvert, des façades peintes, des fontaines … et des touristes asiatiques, des places anciennes, des magasins de LUXE… et ces touristes asiatiques, des rues piétonnes, un lion sculpté dans la colline… et des touristes allemands (mais oui !), une rotonde mémorial, un ascenseur pour les remparts, une tour de garde… et des touristes asiatiques, et enfin une pâtisserie vers 11h30 afin d’éviter une « FORTE HYPOGLYCEMIE PROVENCIALE ».

 

Certains restent en ville pour manger, d’autres retournent au CC pour un barbecue poulet et andouillettes.

 

A 18h, apéritif organisé par mains de maîtres par le groupe 2 (Rhône Alpes, Suisse, Bretagne, Midi Pyrénées). Un régal pour les yeux et les papilles… chacun s’en souvient encore. Je n’ai que deux mots à dire = MER… CI.

 

 

Plusieurs parties de boules suivirent pendant qu’à 20h00 des dames se préparaient pour aller voir les illuminations de Lucerne, accompagnées par R... et la pleine lune… Je pense qu’elles ont dû prendre le bus no. 20 J


Samedi 14 juin 2014

Equipage 18

Après quelques jours de halte au bord du lac des Quatres Cantons (Lucerne), nous reprenons la route par petits groupes.

 

Quelques équipages s’arrêtent à Schwyz au magasin de l’usine Victorinox pour l’achat de couteaux, bien sûr… suisses. Nous nous retrouvons pour un repas rapide sur un PK avant d’aller visiter, à 13h30 précises, l’Abbaye de Einsiedeln, chef d’œuvre de l’art baroque, et sa bibliothèque!!

 

En fin d’après-midi, arrivée au camping de Seehorn au bord du lac de Constance (cette fois, un des plus beaux campings de Suisse : chacun sa parcelle de pelouse, sanitaires luxueux, écran pour les prochains matchs).

 

 

Un gros dodo attend tous les joyeux camping-caristes avant de nouvelles virées à vélo.


Dimanche 15 juin 2014

Equipage 19

Nous avons encore rêvé et dans ce rêve on pédalait, on pédalait.

Le temps était clair, l’air frais, le paysage verdoyant. Nous étions sur une piste longeant un lac un peu agité. Cette piste sans voiture nous a emmenés dans la nature, près de la nature, des fleurs partout, des prés fleuris. Sereine journée. Un train, un village nous rappelaient à la civilisation. Après avoir pédalé, on se reposait.


 

Des cliquetis attiraient l’attention de ceux qui ne connaissaient pas ce jeu (ils sont rares). Ce jeu = la pétanque comme l’on dit chez nous. Après le sport, le jeu, le repos, l’heure du rassemblement a sonné autour d’un apéritif surprise motivé par le baptême des CCars de J... et d’A...

 

Quel rêve reposant et agréable, le réveil risque d’être dur.


Lundi 16 juin 2014

Equipage 20

Chez Bivouac, la ponctualité est respectée. Nous n’avons pas manqué l’heure de départ pour aller en vélo (5 km) embarquer sur le bateau « Zürich » vers Kreuzlingen. Mini-croisière d’une heure forte agréable avec café et croissant à bord et vues imprenables.

 

Nous visitons la ville de Constance, bien guidés par nos amis organisateurs (centre-ville, mairie, monastère). M.W. s’est égaré, heureusement il nous a très vite retrouvés. C’est l’heure de se restaurer au bord du lac, nous sommes vite servis avec beaucoup de magnifiques jambonneaux grillés.

 

L’estomac bien rempli, nous voilà repartis à bonne allure pour 30 km. En passant à travers de champs de poiriers, nous avons regagné le camping de Seehorn remarquablement luxueux (sanitaires doubles + WC, accès aux cuisines..).

 

SOIREE APERO BIVOUAC + repas salade de cervelas, bière. Démonstration de rabot à fromage (Sbrinz) avec sa dégustation. Une fois de plus, nous sommes très bien servis.

Un grand merci au dévouement amical de R.., I..., P-E..., V....

 

 

Encore une journée exceptionnelle et ce n’est pas fini.


Mardi 17 juin 2014

Equipage11

De Seehorn à Schaffhouse

Pratiquement les derniers, nous quittons le beau camping de Seehorn aux installations de qualité exceptionnelle.

 

Non, Ina, la nuit n’a pas été perturbée par un « concert » des oignons. Ils étaient si doux pour agrémenter ce typique repas suisse aux cervelas !

 

Première étape = Stein am Rhein par la route 13 qui longe le Bodensee, constellée de villages jusqu’à Kreuzlingen, mais qui offre de splendides coups d’œil sur le lac, bien différents de ceux d’hier de la croisière ou par la piste cyclable. Et le beau parcours s’effectue après Kreuzlingen en longeant le Rhin avec la traversée étroite de quelques villages aux maisons à l’architecture très typique. Stein am Rhein avec sa rue centrale aux maisons fleuries, aux façades peintes et ses fontaines est une petite merveille. On y sent un relent de Moyen-Age.

 

20 km plus loin, à l’entrée de Schaffhouse, camping plus simple, mais au cadre agréable au bord du fleuve.

 

15h petite étape de 13 km A-R pour découvrir la « merveille du jour » : les Chutes du Rhin. Ah ! Il faut les mériter en poussant nos vélos dans un raidillon gravillonné à 20% ! Eh alors, que jusque-là notre longue file de cyclos a bien suivi vers la ville, la piste jalonnée après les recommandations de R..., notre « pilote » et notre bonne garde de P-E, V... et I... en habituelle serre-fil.

Les chutes du Rhin sont un site exceptionnel ! Vraiment, nos organisateurs font tout pour nous donner réellement le « goût de la Suisse » et l’envie d’y revenir.

 

Sur le retour, pour certains, visite découverte des rues principales de Schaffhouse. On y retrouve le style médiéval de Stein am Rhein avec façades aux fresques remarquables.

 

19h briefing et encore des « surprises ».

Récompenses d’abord aux équipages J... & N... et A... & M... pour leur invitation au baptême avant-hier de leur nouveau camping-car. Et surtout distribution par R... à chaque équipage d’un sachet de Basler Leckerlis, savoureux petits gâteaux, spécialité de cette région de la Suisse allemande entre Schaffhouse et Bâle.

 

 

Nous sommes choyés au point de nous demander comment remercier nos sympathiques organisateurs si dévoués. Que seront encore les jours prochains ?


Mercredi 18 juin 2014

Equipage 4

C’est appréciable de choisir son heure de départ et son itinéraire ! Nous partons donc seuls vers 8h30 (pas par l’autoroute). Après un arrêt d’une heure à Baden, nous reprenons la route via Aarau-Olten et arrivons à Soleure pour l’heure du déjeuner.

 

15h précises : Départ pour une très courte étape en vélo jusqu’à la vieille ville aux 11 fontaines, 11 tours et 11 escaliers, belle ville baroque. Roland nous a fait la visite guidée, puis nous laisse libres.

Retour direct pour certains, flânerie en ville pour d’autres. Quelques très rares courageux gravissent les 247 marches de la grande tour de la cathédrale.

 

18h30 : apéritif préparé par le groupe 3 et présenté par deux bretonnes au costume local avec tablier blanc et coiffe. On n’a plus de mots pour le décrire, c’était comme le bouquet final d’un feu d’artifice : MAGNIFIQUE. Les stars et les plats sont photographiés sous toutes les coutures.

Une averse et tout le monde se réfugie sous deux auvents pour déguster de bonnes crêpes toutes chaudes.

 

 

Bien sûr cette belle journée se termine par les traditionnelles parties de boules.


Jeudi 19 juin 2014

Equipage 15

A 9h30 tout le campement est prêt… pas de retardataire pour la balade à vélo le long de l’Aar vers Büren an der Aare, en passant par le village des cigognes d’Altreu…le temps est superbe, le top.

 

Arrivés à Büren an der Aare, nous avons la chance d’assister au départ de la course cycliste du Tour de Suisse… ambiance garantie… tous les équipages ont eu droit à leurs petits cadeaux : casquettes, sacs à dos, grands chapeaux, drapeaux, même nappes et serviettes ! Bravo !

 

Les cigognes étaient au RV, les petits attendaient dans le nid, becs ouverts, le retour des parents partis faire des courses !

 

Certains CCaristes avaient pris le casse-croûte, d’autres de bons en-cas pour la faim et finalement le retour c’est étalé tout au long de l’après-midi.

 

Tout s’est terminé par le traditionnel concours de pétanque.

 

Oh, bonne mère, quelle belle journée !!


Vendredi 20 juin 2014

Equipage 5

Journée exceptionnelle, commencée par une petite cinquantaine de km en camping-car le long du lac de Bienne, véritable copie-conforme des rives nord du Lac Léman.

 

Après installation au camping, longue et ‘’difficile’’ promenade à vélo à Neuchâtel.

 

Pour effacer la fatigue, vers 18h défilé de tous les participants, avec tambour, en tenue (casque, gilet fluo), accueil de R... à son camping-car et de P-E.... à sa sortie de la douche.

 

Après un apéro copieux, ambiance de feu au match France-Suisse. Et un, et deux, et trois, et quatre à zéro pour un score de 5 à 2 au coup de sifflet final.

 

Tout le monde est rentré, les Suisses un peu penauds, les Français et leur triomphe modeste bien connu !!!

 

 


Samedi 21 juin 2014

Equipage 6

Sous un ciel toujours aussi bleu et dans une ambiance toujours aussi joviale, les cyclistes de Bivouac s’élancent aujourd’hui avec leur gilet jaune fluo dans le vert des chemins de campagne très agréables. Direction Ile Saint-Pierre (réserve naturelle) via Le Landeron (petit village médiéval).

 

Nous avons la chance de déguster ici un bon café, dans un ancien Prieuré transformé en auberge, grâce au pouvoir de conviction de R... et à l’efficacité du personnel : service de 36 cafés et 2 bouteilles d’eau en 7 minutes, malgré les 1200 personnes attendues pour une Paëlla une heure plus tard.

 

Retour ensuite pour la majorité et pique-nique en bordure du lac de Bienne à Erlach, puis visite de ce village perché, pour les autres.

 

L’après-midi, après 30 km à chacun son activité : détente, boules, Rummikub …

 

Le soir pour l’apéritif de très bonnes spécialités sont offertes par Marianne et Willy, de passage (merci à eux) et tirage au sort pour la cagnotte du match France-Suisse (JC et D. Roche gagnants devront faire le CR de tout le voyage) et pour vider le bar de Bivouac, ainsi que pour quelques cadeaux choisis par Roland (une montre typiquement suisse et 2 bijoux provenant de la verrerie).

 

 

Excellente journée, mais on commence déjà à parler du retour…


Dimanche 22 juin 2014

Equipage 1

Comme de bien entendu c’est vélo-balai qui termine ce récit.

 

Il fait beau, comme toujours depuis 3 semaines, il fait chaud comme toujours … Nous avons une petite pensée pour nos réserves de chocolat achetées à Broc qui sont elles aussi bien au chaud ! Température idéale pour le chocolat  L

 

Après un 2ème point GPS ‘’approximatif’’ en 3 semaines, nous visitons les caves du Prieuré Mauler, dégustation, cadeau souvenir pour tous (de la part de tous !) via R....

 

Vers 15h départ progressif vers la mine d’asphalte (6 km) où chacun trouve à se garer. Visite de la mine, 1 km sous terre au frais et dans le noir. Nous sommes parfaitement équipés de casques et de lampes portatives. De retour à la surface, dans la pénombre de la mine, deux joueurs de cor des Alpes nous ont donné un petit concert. Sous l’influence d’une dégustation d’absinthe, les hommes de Bivouac s’y sont essayés avec un maigre résultat, puis les femmes, qui se sont bien débrouillées, je dirais même qu’il y a des vocations.

 

Enfin le repas : de la salade en quantité astronomique. On a tout dévoré. Du jambon cuit dans l’asphalte, du gratin et des haricots, beaucoup – on a tout dévoré. Et enfin une glace à l’absinthe, beaucoup – on a tout dégusté en silence !

 

Nos amis Bivouac ont inondé les organisateurs sous des fleurs magnifiques, un stock de bouteilles qui devrait nous durer jusqu’à la fin de l’année au moins et « last but not least » un balai décoré avec sonnette et rubans pour « le vélo balai ».

 

Puis nous avons eu droit à une pièce de théâtre sous la régie de J-C... D-C... Un mélange de Robin des Bois et de Guillaume Tell, les acteurs étant R..., P-E..., V... et I.... Un succès déjà sur vos écrans, cinéaste D....voir ci-dessous

 

Et voilà c’est fini. Trois semaines de gaieté, de dégustations suisses et spécialités françaises, de sueur, de soleil et avec une équipe Bivouac au grand complet. Merci, vous êtes les meilleurs…, enfin tout cela vous le savez déjà.

 

Au plaisir de vous revoir sur les routes de France et de Navarre.

 

FIN