12/19 Toila Vösu Tallinn

Etape 12/19 Toila Vösu Tallinn

Fait partie de notre voyage desination Russie mai-juillet 2009
A

Album photo Etape précédente Etape suivante Liens sur les 19 étapes
090630 Toila Vösu Tallinn

Diaporama >

Livre de bord

 

27.06. Toila, Spa Hôtel, Camping

Ce matin il pleut mais qu’importe, le Spa Hôtel de Toila nous tend les bras pour nous chouchouter. D’abord le copieux buffet petit déjeuner que les campeurs peuvent aussi réserver. Nous prenons notre temps et y restons jusqu’à 10h00. Puis nous avons rendez-vous avec les massages, l’esthéticienne et la pédicure. Malheureusement la toux et le rhume ne nous permettent pas de nous plonger dans la piscine d’eau thermale. Les soins que nous avons réservés sont prodigués par du personnel de premier ordre et les prix attractifs. Tout cela nous aide à nous défaire du stress accumulé les jours précédents.

28.06. Toila – Vösu

Nous voilà prêts pour de nouvelles aventures mais avant tout nous ne partirons pas sans avoir pris le petit déjeuner à l’hôtel. Nous roulons sur une route toute neuve et les 100 km jusqu’à l’écomusée de Palmse sont rapidement faits. Ce domaine est tel que le propriétaire l’a légué.

C’est très joli et, pour une fois, il est possible de toucher et de s’assoire dans les divers meubles. J’ai essayé le bureau du directeur et les balancelles dans le jardin. Au café, un pavillon romantique sis sur un petit lac, nous rencontrons des Suisses venus pour quelques jours dans la région de Vösu. 
Le camping Eesti dans le Parc national de Lahemaa, n’est qu’à quelques km et nous y trouvons une machine à laver que nous allons mobiliser les deux prochains jours. Le camping appartient au camping caravaning club Estonien. Une partie appartient aux membres et une immense étendue vierge est réservée aux clients visiteurs. Nous prenons possession du seul poteau et tirons des fils pour suspendre la lessive puis nous inspectons la plage privée du camping. La mer Baltique y est si peu salée et si peu profonde que la plage est envahie par des roseaux. Puis nous allons en vélo à Vösu où il y a un petit supermarché bien fourni. Ce soir nos amis servent du bon mousseux (champagne) russe pour fêter la fin de notre périple chez les soviets.

29.06. Vösu

Le vent et le soleil font du bon boulot pour sécher le linge et à 14h00 tout le CC sent le frais et la propreté. Nous ne sommes plus seuls autour de notre poteau. Un tour organisé de l’ADAC d’une vingtaine de CC et de caravanes s’est installé à côté de nous. Cela a l’air nettement moins sympa et animé que notre déplacement en Russie. Peut être par le fait que chacun roule pendant la journée quand et où il veut. Ou encore que l’aventure n’est pas la même dans cette région qui rappel beaucoup la Finlande. 
Nous profitons du soleil pour faire un petit tour en vélo sur la pointe de Käsmu où un ancien glacier a déposé des pierres erratiques le long de la côte et visitons ensuite un petit musée. Nous allons aussi au supermarché pour acheter de la viande marinée pour faire des schacklick au gril. Un kg pour 2 personnes, marinade comprise.

30.06. Vösu – Tallin

Une belle autoroute toute droite nous mène à Tallin. Nous ne trouvons pas le camping municipal et nous nous arrêtons dans le camping du port de plaisance ex base Olympique des jeux de Moscou à Pirita. Cela nous rappel que nous avons un voilier qui nous attend à la maison. Il y a un arrêt de tram à 300m et tous les passagers nous aident pour que nous sortions à l’arrêt dont nous connaissons le nom. Nous sommes entres autres à la recherche d’un passage en Ferry pour Helsinki. Finalement c’est une heure plus tard que nous arrivons au port et réservons pour demain 4 passages aller et retour, tarif seniors dès 60 ans, au prix de Euro 77.—. 
La vielle ville de Tallin est à côté du port et à nous les petites ruelles, le mur d’enceinte, les 256 marches pour monter dans le clocher juste après un copieux déjeuner. Il fait beau et chaud et les touristes des bateaux de croisière sont nombreux. Toutes les jolies terrasses fleuries sont pleines de monde. 
Nous profitons pleinement de l’ambiance. Nous avons même rencontré un couple d’Allemands que nous avions déjà vu au camping de Zarasai. 

 

 

Etape suivante >>