11 /19 St Petersbourg - Peterhof - Toila

Etape 11/19 St Petersbourg - Peterhof - Toila

Fait partie de notre voyage desination Russie mai-juillet 2009

a

Album photo Etape précédente Etape suivante Liens sur les 19 étapes
090621 St Petersburg Peterhof

Diaporama >

22.06: Saint-Pétersbourg (programme)
Journée entièrement dédiée à la visite de la ville, en autobus et avec l’assistance d’une guide professionnelle.
Dans l’après-midi tour de la ville afin de:
Donner les coordonnées géographiques et informations pour des visites individuelles
Visiter des lieux qui ne sont pas effleurés d’habitude par les touristes
Rentrée au parking en fin d’après-midi

Livre de bord
Ce matin je me réveille avec un mal de gorge et un rhume carabiné. Au programme de ce jour : Au bord de la Neva la forteresse Pierre et Paul avec son coup de canon à midi pile qui résonne dans tout le centre ville. Puis la cathédrale musée St-Isaac. Partout où nous allons une foule dense et beaucoup de Français.
Nous déjeunons dans un petit café au bord de la Neva. Sur la Place des Décembristes juste à côté, beaucoup des jeunes mariés car c’est un endroit incontournable du circuit photo qui se fait, si possible, en limousine américaine extra longue.


L’après-midi nous faisons une promenade en bateau sur les canaux et sur la Neva. A droite et à gauche défilent des palais dont les propriétaires ont été remplacés par des ministères ou autres musées selon la guide. Seules les façades de ces immeubles sont authentiques, le reste est de construction moderne et fonctionnelle. Car ici aussi tout à été détruit pendant la dernière guerre.
En rentrant, étant un peu patraque, la guide me fait entrer dans une pharmacie pour acheter des médicaments. Je passe une heure avec mon traducteur électronique pour me rendre compte qu’un des remèdes est pour enfants. Bref pas de risque d’overdose.

23.06: Saint-Pétersbourg (programme)
Deuxième journée de visite en autobus à Saint-Pétersbourg.
Dans la matinée:
Visite de la merveilleuse cathédrale de Saint Isaac, l’un des plus grands et les plus riches bâtiments religieux de Russie: visitera l’intérieur de l’église et on montera sur la colonnade de la Coupole, pour jouir on d’une inoubliable vue sur toute la ville.
Passage devant le Croiseur Aurore. Visite de la forteresse de Saint Pierre et Paul : le monument plus vieux de la ville, où, à l’intérieur de sa cathédrale, se trouvent les tombeaux des Tzars Romanov, depuis Pierre le Grand jusqu’à Nicolas II et sa famille, qui furent tués pendant la révolution bolchévique.

Dans l’après-midi:
Promenade relaxante en bateau à travers les canaux de la ville à la découverte de la charmante Saint-Pétersbourg ‘’vénitienne’’: traversant des dizaines de ponts et de canaux, cette excursion vous donnera une séduisante et nouvelle perspective de celle ville magique suspendue entre terre et mer.
Rentrée au parking vers fin d’après-midi

Livre de bord
Ca ne va pas du tout. Je prends tous les médicaments dont je dispose et en avant pour : …
La visite du Musée de l’Ermitage. Heureusement que nous sommes en groupe, car ceux-ci entrent rapidement. La queue des individuels à l’arrière du bâtiment s’étire tellement que certains n'entreront pas aujourd’hui.

Notre guide spécialisé nous conduit dans les endroits qu’il ne faut absolument pas manquer. Même ainsi il est 14h00 quand nous retrouvons notre minibus. Je suis vannée, pourtant le musée ne manque pas de sièges où se reposer. Je dors à l’arrière du bus pendant que le reste du groupe déjeune.
Vers 16h00 nous repartons pour nous balader et arrêter aux principaux points d’intérêt dont le monastère Smolny.

C’est une ville magnifique. Il y foule partout.
Retour au CC et apéro des douaniers. C'est-à-dire les bouteilles que nous aurions dû remettre aux douaniers de Moscou selon les instructions de l’Agence de voyage. Mais cet échange n’ayant pas eu lieu, ce soir c’est un gros mélange, accompagné de chocolats, également pour les douaniers ! C’est sympa, mais je ne suis pas en état de rester dehors. Les autres décident de profiter du jour blanc pour jouer à la pétanque. Passé minuit les voisins les prient d’aller se coucher.
Petite Gazette des camping-caristes.
On a volé un enrouleur de câble électrique,
On a fracturé la fenêtre du seul camping car ayant Euro 2500. — en liquide à bord (les autres ont des cartes de crédit) et
Un Allemand s’est fait voler l’objectif de sa caméra dans des escaliers en colimaçon d’un musée, les voleurs l’ayant bloqué devant et derrière, impossible de résister.

24.06: Saint-Pétersbourg (programme)
Journée libre dédiée au shopping et aux visites individuelles.
Excursion en nocturne pour un attrayant tour de Saint-Pétersbourg by night et surtout pour assister au spectacle unique de l’ouverture des ponts sur la Neva, à voir absolument: un des symboles de Saint-Pétersbourg et parmi les souvenirs plus beaux de cette charmante ville.

Livre de bord
C’est une journée libre. Nous nous soignons et c’est à regret que je renonce à une promenade sur la Nevsky prospekt. Nous nettoyons un peu le CC. Il fait chaud et lourd. Le frigo est vide et nous faisons les commissions pour affronter les derniers km en Russie et les premiers en Estonie. Il faut se retaper en mangeant. Au menu de ce soir, poulet rôti russe, une boîte de ratatouille suisse, du riz, pommes cuites avec du yogourt, Nescafé, cake citron et chocolat.
A 22h30 le bus vient nous chercher pour participer à une Nuit Blanche, nous rejoignions le reste du groupe qui a été au spectacle folklorique. Il semble que c’était parfait et je regrette d’être malade et d’avoir raté ça. Le ciel est encore un peu clair et les premières visites ressemblent au tour fait le jour précèdent. Puis avec la pénombre la fée électricité fait son miracle. Tout simplement cela vaut le voyage. Pas une parcelle qui ne soit éclairée par des artistes en illumination.

Suit la célèbre ouverture des ponts pour laisser passer le trafic marchandises, sur les quais et sur l’eau, une foule énorme et tout se passe comme une grande cérémonie. Le chauffeur du bus est plein de bonne volonté et nous promène jusqu’à deux heures du matin à travers SA ville.
Petite Gazette des camping-caristes :
Un des Allemands s’est fait voler son portefeuille dans le métro bondé.

25.06: Saint-Pétersbourg (programme)
Journée libre dédiée au shopping et aux visites individuelles.

Livre de bord
Il fait toujours très chaud. Je me soigne et me terre pas moyen de prendre le métro pour aller faire du lèche vitrine ou manger un gâteau au café Singer. Sur nos têtes la patrouille aérienne russe fait des exercices. Malgré quelques arbres c’est un superbe spectacle.
Nous partons explorer les centres commerciaux voisins. Il y a même un outlet avec des articles de sport de marques américaines.
Le soir départ pour le ballet. Le Mariinski étant trop cher, on n’a jamais su combien trop cher, alors le Conservatoire fera l’affaire de tous ces touristes. Le Lac des Cygnes est au programme. Représentation en trois actes avec des danseurs pas tous à la hauteur. Mais tout de même très beau en ce qui concerne les costumes et les décors.
Retour rapide au CC vers 23h30 notre jolie guide Véronique persuade le chauffeur du bus de ligne régulière de faire une petite boucle jusque devant chez nous.

26.06: Saint-Pétersbourg – Petrodvorez (Peterhof) – Narva – 130 km (programme)
Départ de Saint-Pétersbourg.
Arrêt dans la ville de Petrodvorez, située le long de la mer Baltique, où on visitera le parc des fontaines de la résidence d’été de Pierre le Grand, connue comme résidence ‘’des fontaines’’ pour la majestueuse chorégraphie de fontaines dorées et des jeux d’eau qu’entourent le palais et décorent les jardins le long du golf de Finlande.
Arrivée à la douane de Narva, exécution de toutes les formalités et entrée en Estonie.

Livre de bord
Nous n’avons pas entendu le réveil. Cependant tout le monde est prêt à partir à l’heure donnée par l’organisateur. Il y a juste un petit détail, une seule guide pour mener 32 CC à travers St-Petersbourg. Notre groupe part sans guide en suivant la colonne des CC allemands.
A Peterhof, la résidence d’été de Pierre le Grand règne une animation incroyable. De toute ma vie je n’ai jamais vu autant d’autocars à la fois. La colonne de 32 CC tourne artistiquement dans tout ce dédale pour se retrouver au point de départ presque une heure après. Vu ce gâchis l’organisateur décide de rester et nous payer ce parking.
En avant pour découvrir le magnifique parc, situé entre le château jaune et la mer bleue. Les deux sont reliés par un canal bucolique partant d’une majestueuse fontaine en étages agrémentée de sculptures dorées. C’est le parc des fontaines et jets d’eau. Il y en a de toutes les formes et toutes les hauteurs.
Le temps passe et une telle foule nous incite rapidement à reprendre la route pour la frontière. Nous n’avons toujours pas d’accompagnateur. Un ami n’a plus de diesel et nous nous arrêtons avec lui pour faire le plein. Le reste du groupe francophone est arrêté à la colonne suivante et c’est donc en bonne formation que nous dépassons les CC allemands et leur guide arrêtés plus loin.
Autant en profiter d’être les premiers et essayer de sortir de Russie à Narva sans assistance de l'agence . Une heure plus tard c’est fait et nous sommes de retour dans l’espace Schengen que nous avons appris à réellement apprécier. Nous filons ensuite directement sur Toila (Estonie).

Considérations sur de cette partie Russe du voyage :

Nous venons de vivre une aventure qui, grâce à la bonne condition physique des équipages et au parfait état des voitures s’est très bien passée. Cependant le moindre problème rencontre la barrière de la langue car seul quelques Russes parlent Anglais (surtout les jeunes). Nous avons aussi eu que du beau temps ce qui maintient le moral au beau fixe. Ceci aussi frise le miracle. Nous avons eu 30 degrés quand le sud de l’Europe grelotte en cette fin juin 2009. Que des bons souvenirs.

Nous avons roulé 2215 km en Russie et utilisé une moyenne de 11,3 l/100km d’un diesel au standard européen servi par une pléthore de stations toutes neuves.

Ouf ! …tout c’est finalement très bien passé dans le pays des '’Soviets’’

Texte d’Ina

 

Etape suivante >>