7 Vladimir Souzdal Kostroma Yaroslavl

Etape 7/19 Vladimir Souzdal Kostroma Yaroslavl

Fait partie de notre voyage desination Russie mai-juillet 2009


Album photo Etape précédente Etape suivante Liens sur les 19 étapes
090615 Vladimir Souzdal Kostroma Yaroslavl

Diaporama >

 

15.06: Moscou – Vladimir – Souzdal – 220 km (programme)

Départ pour Vladimir, l’ancienne capitale de la Russie. Arrêt repas.
Départ pour Souzdal, véritable ville musée, promenade à pied au centre ville.
Nous avons une nouvelle guide, Véronique, et elle voyage dans notre camping car et de ce fait nous passons en tête du convoi. La route est bonne. Sortir de Moscou en ce Lundi matin n’est pas un problème.
Nous faisons un arrêt à Vladimir où les CC Allemands bouchent la route. Pour nous garer un petit exercice de conduite au millimètre, puis un petit tour à pied autour de deux églises et visite du point de vue de la colline.
De retour au CC nous essayons de sortir de la ville mais nous sommes perdus et c’est un policier qui nous remet sur la bonne voie. En Russie il y a une absence généralisée de panneaux d’indication et notre guide prendra dorénavant un taxi qui fera le poisson pilote en cas de traversée de ville difficile.
A Souzdal nous nous garons dans un parking surveillé et nous partons pour un tour à pied de la petite ville. Elle est surtout connue pour ses 50 églises et cloitres. Nous n’en visitons finalement que six. La terrasse d’un bistro nous accueille pour une bière. Sur le trottoir d’en face une petite remorque vend des bouteilles d’un liquide brun foncé, le kvas. Nous voulons savoir de quoi il s’agit (pain de seigle fermenté) et en achetons un verre. C’est le « cola » local, la couleur y est mais le goût demande une habitude certaine et est assez éloigné de ce qui se fait chez nous. C’est décidé, nous restons avec la bière.
Départ pour Kostroma. Arrêt repas et visite du marché, l’un des endroits russes les plus typiques de cette ville. Poursuite pour Iaroslavl.
C’est vrai pendant 1 km et ensuite c’est une bonne route qui nous conduit sous le soleil à Kostroma.
En passant nous apercevons d’immenses installations militaires, surtout des avions. Kostroma était d’ailleurs jusqu’en 1991 une zone fermée pour les étrangers. Nous nous garons près de l’immense galerie marchande. C’est presque une ambiance mexicaine et l’on y vend une multitude de fruits et de légumes, des montagnes de fromages, de la viande congelée ou cuite, du poisson, des biscuits, enfin tout est magnifiquement frais et il ne faut pas trop marchander, les prix sont généralement affichés. Nos sacs à commission traînent par terre et nous ne traversons même pas les étalages de vêtements et d’ustensiles de cuisine.
Pour le déjeuner nous mangeons dans le CC : de la salade de jeunes pousses avec des radis et des oignons verts, des aspics de poulet et de bœuf accompagnés de pain blanc frais croustillant. Au dessert nous avons de superbes cerises cultivées près de la mer noire.
A part le marché la ville n’aurait pas grand-chose pour retenir le touriste et nous continuons donc notre route sans encombres jusqu’à Yaroslavl. La circulation y est dense et à 17h00 c’est un exercice difficile pour ne pas perdre le groupe et rater la porte donnant accès à un parking situé au cœur de la ville.
Nous sortons les tables et les chaises. Encore une journée à 28 degrés que nous terminons joyeusement grâce au CC Alsacien dont la ‘’cave’’ est encore extrêmement bien fournie. C’est donc une dégustation de succulents vins alsaciens en plein cœur de la Russie. Légèrement alcoolisés nous nous couchons et c’est tant mieux car nous sommes garés à côté d’un night club. Nous n’avons rien entendu.
Iaroslavl est la plus grande ville de l’Anneau d’Or. Le long de la Volga, elle est renommée pour l’élégance et la beauté de ses bâtiments et de ses églises. Visite de Iaroslavl c’est la plus grande et élégante ville de l’Anneau d’Or.
Promenade près du kremlin qui date du XVIème siècle et le long des quais de la Volga.
Visite de la cathédrale de Saint Elie, bijou de l’architecture religieuse, riche en fresques et lieu de pèlerinages des tzars.
Tour en bateau sur la Volga, la plus grande rivière européenne et une des plus importantes en Russie.
Grasse matinée. Plusieurs Allemands ont eu des bris de vitres suite à un dépassement effectué par une voiture sur un tronçon de route en travaux et couvert de cailloux de gros calibre. La police prend les dépositions traduites par leur guide. Cela a l’air efficace et nous espérons que l’assurance russe le sera tout autant.
Notre guide nous promène à travers la ville et ses monuments. Au Kremlin, c'est-à-dire le centre fortifié administratif et religieux au Moyen-âge, nous visitons le trésor. C’est un peu comme au cloître de Disentis en Suisse, des travaux d’aiguille époustouflants. Aussi des objets de culte finement incrustés et ciselés d’or. Suit un repas sur le pouce au bord de la Volga : 330 gr de schacklick, viande grillée, tellement bonne qu’on en redemande, mais il n’y en a plus.
Le vent souffle bien fort et nous prenons le bateau mouche pour descendre une Volga déchaînée avec de jolis creux. Les berges sont vertes, pas de belles demeures, à vrai dire, rien. La ville est entièrement tournée vers l’intérieur des terres. Aussi les plages détonnent par leur saleté avec l’hygiène incroyable de Moscou ou d’autres villes touristiques.
Après Ouglitch nous remontons péniblement le courant de la Volga. En face de moi j’ai deux personnes sourdes-muettes. Elles parlent en langage des signes et le Russe est ainsi beaucoup plus compréhensible. Il pleut, tout le monde est entassé dans le salon. Nous laissons un petit morceau de bateau lors d’une manœuvre d’accostage.
De retour c’est donc avec joie que nous visitons la cathédrale dédiée au Prophète-Elie, trois étoiles au Michelin et ça les vaut. Pas 1cm qui n’a pas été peint. C’est certainement une des plus belles que j’ai visité pendant le voyage.

 

Livre de bord

Ce soir nous rejoignons les Autrichiens du Monster Engin au resto. Nous commandons en entrée du bortch, une soupe aux légumes avec où sans viande, puis peu à peu d’autres plats qui s’avèrent être des saucisses où de la salade de choux, enfin nous terminons avec la Vodka et le café. Nous avons bien rigolé, les moustiques sont venus, une douche au CC s’impose avant la route de demain qui va soit disant être ‘’dégeulasse’’ selon la rumeur.  

16.06: Souzdal – Kostroma – Iaroslavl – 250 km. (programme)

Livre de bord

17.06: Iaroslavl (programme)

Livre de bord

De retour au CC nous garnissons les crêpes achetées hier au marché. 2 fois fromage tomate et crème fraîche, 1 fois le reste du pot de crème fraîche, un demi pot de confiture à la cerise mais… peu de sucre. Super, nous devons avoir pris chacun 2kg. Dehors une bonne pluie, suivie de vent.


Etape suivante >>